Pécsi Tudományegyetem

Bölcsészettudományi Kar
TÖRTÉNETTUDOMÁNYI INTÉZET
KÖZÉPKORI ÉS KORAÚJKORI TÖRTÉNETI TANSZÉK

 

Editorial presentation

Nyomtatóbarát változatPDF változat

Specimina Nova Pars Prima Sectio Mediaevalis

HU ISSN 1558-8002

Titre entier / Full Title

Specimina Nova Pars Prima Sectio Mediaevalis. Dissertationes historicae collectae per Cathedram Historiae Medii Aevi Modernorumque Temporum Universitatis Quinqueecclesiensis

 

Éditeur / Editor

Pécsi Tudományegyetem Bölcsészettudományi Kar, Történeti Intézet, Középkori és Koraújkori történeti Tanszék

(Université de Pécs, Faculté des Lettres, Institut d'Histoire, Département d'Histoire Médiévale et Prémoderne /

University of Pécs, Faculty of Humanities, Institute of History, Department of Medieval and Early Modern History)

 

Rédaction / Redaction

H-7624 Pécs, Rókus u. 2. HONGRIE

Tel./Fax: (+36 72) 501-572

gpetit.gergely@gmail.com

 

Comité de rédaction / Editorial board

Márta Font - Gergely Kiss - Endre Sashalmi (University of Pécs)

Norbert Kersken (Herder Institut, Marburg)

Eduard Mühle (Deutsches Historisches Institut, Warschau)

Klaus Herbers (Friedrich-Alexander-Universität, Erlangen-Nürnberg)

Katalin Szende (Central European University, Budapest)

Przemyslaw Nowak (Tadeusz Manteuffel Institute of the Polish Academy of Sciences, Warsaw)

Mise en page / Layout

Gergely Kiss

Web: https://pte.academia.edu/SpeciminaNovaParsPrimaSectioMediaevalis

 

*              *              *

 

La revue fut fondée en 2001 par la suite de la séparation de son prédecesseur, la revue Specimina Nova Dissertationum ex Institutis Historicis Universitatis Quinqueecclesiensis de Iano Pannonio Nominatae Pars Prima. Cette séparation résulta la publication séparé d'une Pars Prima Sectio Mediaevalis - réservée à l'époque médiévale et prémoderne - et Specimina Nova Dissertationum ex Instituto Historiae Antiquae et Archaeologicae Universitatis Quinqueecclesiensis consacrée à l'Antiquité et l'archéologie de cette même période.

Depuis sa fondation la Specimina Nova Pars Prima Sectio Mediaevalis est publiée périodiquement, un volume tous les deux ans ; le dernier volume (VII) a été publié en 2013.

La revue accueille des études uniquement en langues étrangères (anglais, français, allemand, italien et russe) des contributeurs du département-éditeur mais également des chercheurs, chercheurs-enseignants d'autres universités et d'instituts de recherche hongrois et étrangers. Certaines des volumes (I, II, V) receuillent de différentes études d'histoire de l'Europe Occidentale, du Centre et de l'Est de la période des ixe-xviiesiècles. D'autres sont thématiques abritant les actes sélectionnées des colloques organisés par le département. Ainsi le volume III (2005) contient celles du colloque de commémoration d'un excellent médiéviste hongrois, Gyula Kristó (In memoriam Gyula Kristó). Le volume suivant (IV, 2007) présent les résultats d'un projet de recherche de laFormation des régions en Europe-Centre-Est aux ixe-xve siècles sous formes des études. Le volume VI (2011) contient les actes de deux colloques thématiques co-organisés par le Département d'Histoire Médiévale et Prémoderne: Päpstlich geprägte Integrationsprozesse in Ost- und Westeuropa (11.-13. Jh.). Universale Einheit oder vereinheitliche Vielfalt? (Internationale Tagung 6. Dezember 2010) et Renaissance - Relations. International Conference, Pécs, 1 - 3 October 2008. Le dernier volume offre une possibilité de publication aux doctorant(e)s, aux collègues récemment soutenus leur thèses sous forme de l'acte du colloque organisé au début de décembre 2012. A partir du volume actuel (VII, 2013) la présentation des publications relatives au Département seront disponibles uniquement en ligne. Ce même site abrite la version numérique (à téléchargé en forme pdf, https://pte.academia.edu/SpeciminaNovaParsPrimaSectioMediaevalis) des volumes déjà publiés.

La Specimina Nova Pars Prima Sectio Mediaevalis est toujours ouverte à partager les nouveaux résultats de la recherche historique de l'époque médiévale et prémoderne que ce soient ceux des collegues hongrois ou étrangers.

 

Gergely Kiss